Lettre ouverte au maire et aux élus des têtes de listes aux dernières élections municipales

publié le 10 mars 2015 à 00:01 par antoine thill   [ mis à jour le·10 mars 2015 à 00:01 par Jean FONTENAISIEN ]
L'association CIVIFAR a demandé à plusieurs reprises la publication du programme de la nouvelle équipe municipale. Le maire y a répondu favorablement à plusieurs reprises. CIVIFAR renouvelle sa demande sous la forme d'une lettre ouverte envoyée au maire Laurent Vastel et aux têtes de listes des dernières élections municipales. Ci dessous le texte de la lettre envoyée le 10/03/2015 :

Messieurs,

Nous vous avons demandé à plusieurs reprises que le projet de la majorité pour Fontenay-aux-Roses soit communiqué officiellement aux habitants. Cela a été fait en particulier lors d’une question de notre association lors du Conseil Municipal du 29 Avril 2014. Monsieur le Maire nous a indiqué que ce serait fait après l’audit sur les finances de la ville. Cet audit est maintenant terminé et les résultats en sont connus. Il n’y a donc plus de raison pour ne pas informer les Fontenaisiens sur vos intentions et projets pour les 6 années à venir.

Cette clarification officielle est d’autant plus nécessaire que la liste « Fontenay tous ensemble » a regroupé au 2ème tour 4 listes qui avaient des programmes distincts au 1er tour. Il vous a donc fallu faire des arbitrages entre des propositions différentes dans les différents domaines de la vie de la commune : urbanisme, écoles, transport, commerce, sécurité, culture, etc.

Les habitants ont besoin de connaitre le résultat de ces arbitrages et les projets que vous entendez mener à Fontenay-aux-Roses. Vous conviendrez que l’habitude républicaine est de distribuer aux habitants un document écrit avant les élections. Cette dernière élection municipale s’est passée différemment : il n’en reste pas moins que les habitants ont besoin de disposer d’un document qui détaille les engagements de leurs élus pour la durée de la mandature. C’est le seul moyen de pouvoir apprécier le chemin parcouru au bout des 6 ans, et estimer la cohérence entre vos intentions initiales et les réalisations effectives.

Nous espérons donc que vous répondrez favorablement à notre demande et organiserez dans les meilleurs délais la publication de votre programme municipal.

Dans l’attente de vous lire, nous vous prions d’agréer l’expression de nos sentiments les plus cordiaux,

Pour l'Association CIVIFAR,

Antoine Thill, président



Comments