Le Mot du Président pour l’année 2015

Nous avons la chance de vivre dans une démocratie laïque dont la liberté, l'égalité et la fraternité constituent les valeurs centrales. En ce début d'année 2015, nous prenons conscience dans le sang et les larmes que nous avons tous, chacun à notre place, le devoir de les  transmettre et de les défendre.

 

L'année 2014 a été une année importante pour Fontenay-aux-Roses puisque nous avons eu à voter pour les élections municipales. Notre association n'a pas vocation à rentrer dans le jeu électoral et elle est indépendante des partis politiques. Pendant cette période exceptionnelle, elle a joué son rôle en organisant des présentations par les têtes de liste et des discussions sur l'urbanisme et la démocratie participative ; l'objectif étant une diffusion de l'information en toute transparence, le débat d'idées, la formulation de propositions et la prise d'engagements clairs vis à vis des citoyens.

 

La liste de Mr Vastel, issue d'une large alliance, a remporté ces élections. Les circonstances et les délais très courts n'ont pas permis à la liste élue de faire connaître son programme. Il nous semble important que cela soit fait même à posteriori. Nous l'avons demandé à Mr Vastel lors d'une question au conseil municipal le 29/04//2014. Nous avons réitéré cette demande oralement lors de la réunion de quartier Ormeaux Renard. Mr Vastel s'est toujours engagé à le faire. Il souhaitait en particulier attendre le résultat de l'audit financier qui a été présenté le 19 décembre 2014. Il n'y a dont plus d'obstacle à ce que le programme des cinq ans de mandature restants soit rendu public très rapidement.

En 2015, les chantiers ne manqueront pas pour notre association. L'urbanisme de notre commune va être bouleversé par le passage au PLU et par des changements de gouvernance avec notamment l'avènement des territoires qui prendront de l'importance dans les décisions qui concernent les habitants. Le passage au PLU va se faire en concertation grâce à  une commission extra-municipale dans laquelle notre association aura sa place et nous y prendront part activement. De nombreux chantiers ont été annoncés : à la Cavée, à Scarron, aux Blagis, sur la place du Général de Gaulle. Nous veillerons à une large diffusion de l'information et nous militerons, comme nous l'avons toujours fait, pour la plus grande transparence (publication des comptes rendus des réunions de la commission, ouverture de forums de discussion et tout autre mode de participation des citoyens conformément à la charte de la démocratie participative).

 

La charte de démocratie participative a été adoptée il y a maintenant trois ans. La nouvelle municipalité a insufflé des modifications importantes par rapport aux dispositifs précédents. Par exemple, les conseils de quartiers animés par les comités d'habitants sont remplacés par des réunions de quartier animées par la municipalité. Nous revenons au dispositif tel qu'il existait avant la charte de la démocratie participative. Les mêmes causes produisant les mêmes effets, ce genre de réunion tourne rapidement à une succession de demandes individuelles sans réel dialogue sur les enjeux du quartier et sans débat sur les projets à venir. Il nous semble important que les différents comités d'habitants organisent une réflexion commune sur les moyens de travailler de façon plus efficace avec les habitants et la municipalité. Pour que la démocratie participative fonctionne, il faut que la volonté d'efficacité soit partagée entre les différents acteurs dans une stratégie commune et une confiance réciproque.

 

L'urbanisme et la démocratie participative ne sont pas les seuls chantiers de 2015. Par exemple, concernant la vie des petits Fontenaisiens, les années à venir seront également importantes pour la restauration. En effet, la nouvelle municipalité est extrêmement critique sur la façon dont est organisée la restauration des enfants car cela leur paraît coûter trop cher dans un contexte budgétaire qui n'a jamais été aussi difficile pour les collectivités locales. Il nous semble que la restauration scolaire est un sujet d'importance et nous invitons tous les membres et sympathisants de l'association intéressés à nous aider pour développer ce sujet. L'équation budgétaire n'est en effet qu'un élément de la décision politique. La traçabilité des produits, la qualité gustative et sanitaire des repas, la qualification et la reconnaissance du personnel de restauration sont également des aspects intéressant à présenter et à discuter avec les citoyens.

 

Enfin, une réflexion sur le devenir du bâtiment actuel du conservatoire de musique et de danse  a été engagée par la précédente municipalité dans une volonté de co-élaboration. Cette réflexion est plus que jamais d'actualité. En effet, le conservatoire sera installé au château La Boissière et à notre connaissance aucuns projets définitifs n'est arrêté. Voilà donc un bel exercice de démocratie participative d'autant plus que nous disposons de plusieurs années pour élaborer des projets. Là encore, notre association souhaite apporter sa contribution dans les réflexions et le débat. Une nouvelle fois le contexte budgétaire très difficile pousse à la créativité pour que les citoyens tire le meilleur de cette opportunité.

 

CIVIFAR joue un rôle original dans la vie de notre commune. Cette originalité est parfois source d'incompréhension voire de méfiance. Je suis pour ma part chaque jour un peu plus convaincu que l'implication directe des citoyens dans les décisions qui les concernent loin des polémiques et de l'effet clivant des partis politiques est une stratégie à la fois moderne et efficace pour le fonctionnement démocratique à tous les niveaux.

 

Je vous souhaite à tous, au nom du conseil d'administration de l'association CIVIFAR, une excellente année 2015. J'espère qu'elle sera pour vous et votre famille source de bonheur et de satisfaction tant personnelle que professionnelle. J'espère surtout que vous saurez garder un peu de votre temps pour aider notre association à jouer son rôle dans l'échange d'information, l'animation de débats et surtout à être force de proposition en faisant profiter le plus grand nombre de vos compétences. Nous n'avons jamais autant eu besoin de l'implication de tous !

 

 Antoine Thill

Président de CIVIFAR

Comments